jeudi 20 décembre 2012

IBM : première puce nanophotonique au monde

IBM : première puce nanophotonique au monde


IBM vient de dévoiler une nouvelle technologie qui pourrait révolutionner le monde de l’informatique.

La rapidité des ordinateurs est affectée par les goulots d’étranglement du transfert de données dans et entre les systèmes. La création d’IBM va permettre de transporter l’information à la vitesse de la lumière en se servant des impulsions au lieu du courant électrique.



La technologie mise au point par la société est la première puce nanophotonique qui combine circuits électriques et optiques.

La technologie baptisée « Silicon Nanophotonics », utilise des impulsions de lumière pour transmettre de grandes quantités de données à des vitesses très élevées (jusqu’à 25 Gb/s par canal).



La puce est actuellement gravée en 90 nm sur neuf couches successives, en utilisant des méthodes standards. En multiplexant les différentes entrées/sorties de cette puce, les chercheurs estiment qu’ils peuvent obtenir 50 voies différentes, augmentant de façon exponentielle la bande passante (1 Tb/s ou plus).


Big Blue affirme que le système finira par remplacer les interconnexions actuellement utilisées dans les centres de données, les serveurs, les supercalculateurs, ainsi que les bus électroniques des ordinateurs.

Cette invention est le fruit de 10 années de recherche des chercheurs d’IBM. La technologie a été présentée cette semaine lors de la conférence IEEE International Electron Devices Meeting de San Francisco.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire