jeudi 13 décembre 2012

Maghreb Intelligence : Les dessous la visite d’Ayrault au Maroc


Jean-Marc Ayrault et son homologue marocain Abdelilah Benkirane le 12 décembre 2012 à Casablanca
afp.com/Benoit Granier
Alors que dans la capitale algérienne on a peu apprécié le timing de la visite qu’effectue cette semaine le premier ministre français Jean Marc Ayrault, à Matignon en revanche, plusieurs conseillers affirment que cela n’a rien à voir avec la visite de François Hollande en Algérie, le 19 et 20 décembre. En effet, dans les cercles gouvernementaux algériens, la décision d’Ayrault de se rendre au Maroc à la tête d’une dizaine de ministres de son gouvernement, une semaine avant l’arrivée du président français en Algérie, n’a pas du tout été appréciée. Elle a été perçue comme un « gros lot de consolation » offert au royaume chérifien par le pouvoir français. D’après des sources bien informées à Paris, le voyage de Jean Marc Ayrault intervient après de fortes pressions exercées sur le gouvernement français par plusieurs patrons du CAC 40 qui voyaient les marges commerciales françaises se réduire au Maroc comme peau de chagrin. En effet, c’est Matignon qui aurait demandé à Rabat de bloquer une date pour le premier ministre français qui se déplace à Rabat en compagnie de dix ministres et de 400 hommes d’affaires. Le patronat français qui a noté que la France a été pour la première fois détrônée en 2012 par l’Espagne au niveau des échanges commerciaux avec le Maroc, a multiplié les initiatives auprès du gouvernement français afin de « faire le nécessaire » envers un partenaire historique et stratégique.

Source: http://www.maghreb-intelligence.com/village-maghrebin/2954-les-dessous-la-visite-dayrault-au-maroc.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire