jeudi 13 décembre 2012

Point Bourse -13.12.2012

Source: LesEchosQuotidien

L’essentiel de la cote
Au terme de la séance du jeudi 13 décembre, les indices phares de la place casablancaise retombent dans leur travers et perdent respectivement 0,46% à 9.956,95 points pour le baromètre de toutes les valeurs et de 0,47% à 7.865,34 points pour l’agrégat des valeurs les plus liquides. Dans ces conditions, le marché affiche des contre performances annuelles de -12,43% pour le Masi et de -12,72 % pour le Madex.
Cette contre-performance s’est opérée dans des volumes significatifs. Pour le marché central, il a drainé un volume total de 111,1 millions de DH essentiellement échangés en Actions. Au registre des valeurs les plus actives on note, IAM qui draine 39,9 MDH. Elle est suivie Attijariwafa bank et Addoha avec des flux transactionnels respectifs de 31,1 et de 16 MDH.
Coté variations, Microata arrive en tête des plus fortes variations ave 5,96% à 120,85 DH. Elle est suivie de Sonasid et Taslif qui gagnent respectivement 5,78 et 4,61% à 1.354 et à 31,80 DH.
A l’inverse, Cartier Saada rechute et recule de 4,89% à 17,12 DH. BMCE et Ennakl suivent la même tendance et régressent de 3,32 et 2,80% respectivement. Les deux valeurs s’échangent aux cours respectifs de 174,50 et de 50 DH.

Cartier Saada correctement valorisée
Avec un exercice à cheval (clôture au 31 mars), Cartier Saada affiche des indicateurs financiers en hausse. Le chiffre d’affaires croît de 21,7% à 96,13 MDH comparativement à l’année précédente, alors que le résultat net progresse de 7,7% à 8,6 MDH. Sur le plan boursier et en analysant ces indicateurs, l’action Cartier Saada fait partie des valeurs les plus attractives. En effet, son P/E est de 12,3x sur la base d’un cours de clôture de 17,12 DH constaté le 12 décembre, niveau jugé intéressant comparativement à celui du marché et des sociétés composant le secteur agroalimentaire. Le dividend yield pour sa part et sur la base du même cours, s’établit à 4,2%, à un rendement supérieur à celui du marché. Le détenteur de l’action Cartier Saada ne peut que se réjouir, malgré une légère baisse annuelle de 4 % du titre contre un Masi qui creuse son déficit annuel à 12%.
Cependant, malgré un cours «psychologique» bas de 17,12 DH permettant à une large proportion de clients d’acheter le titre, la volumétrie ressort faible à près de 4 MDH pour environ 190.000 actions échangées depuis le début d’année. Cette situation est due à la faiblesse du flottant en Bourse.

Opération de bloc sur Delta Holding
Au cours de la séance du jeudi 13 décembre, un bloc de 300.000 actions Delta Holding a changé de mains au cours unitaire de 36 DH. Le montant total de l’opération s’élève dans ce cas à pas moins de 10,8 MDH. Avec un capital composé de 87,6 millions d’actions, ledit bloc correspond à quelque 0,34% du capital. Une proportion relative à une participation minoritaire sans incidence notable sur le tour de table. D’ailleurs, ce dernier est détenu majoritairement (67,5%) par la Famille Fahim, pour 5% par la RCAR et le reste est considéré comme divers actionnaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire