vendredi 15 février 2013

2013 : Vers un arrêt des ventes de terrains ?


Alors que 2012 a été une année noire pour les ventes de biens immobiliers dans tout le royaume, l'année 2013 ne s'annonce pas meilleure pour les ventes de terrains. Les ventes des terrains sont fortement compromises notamment à cause d'une hausse entre 20 et 30% des taxes sur le foncier  à l'achat comme ceux hérités lors d'une succession. Le nouveau projet de loi des finances pour cette nouvelle année ne met pas tout le monde d'accord.
La Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers (FNPI) craint que cette décision provoque une aggravation encore plus importante de la chute des ventes de terrains mais aussi de la construction pour les logements de moyen standing La hausse des taxes sur le foncier va plomber les ventes et faire augmenter les prix des terrains déjà si rares dans certaines grandes villes du royaume comme à Marrakech ou encore à Casablanca. En plus de la hausse des taxes sur le foncier, les taxes des matériaux de construction devraient venir alimenter encore plus la grogne des promoteurs immobiliers et achever un peu plus les ventes de terrains au Maroc. Les promoteurs arriveront-ils à se mettre d'accord avec le gouvernement pour relancer la vente du foncier au Maroc et limiter la chute vertigineuse qui l'attend au tournant ? Affaire à suivre !

source: logic-immo.ma

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire